L’agriculture naturelle est apparue dans les années 70 comme le  résultat de 30 ans d’expériences faites par le microbiologiste japonais  Masanobu Fukuoka. Elle trouve ses fondements dans une attitude opposée à  celle de l’agriculture industrielle. L’idée est de réduire le contrôle  et la manipulation du système agricole au minimum pour avoir des  récoltes, au lieu de contrôler et manipuler tout le système. Laissez  travailler la nature et reposez-vous à l’ombre de l’oranger !! Fukuoka  défend les pratiques comme la production de semence directe, sous  couvert de paille, le non-labour et, comme le préconisent tous les types  d’agriculture durables, le non-emploi des intrants chimiques.  L’agriculture sauvage inspire beaucoup d’agriculteurs de tous horizons  aux pratiques durables. C’est aussi l’origine de la permaculture.

Les quatre principes de base.

Ne pas labourer ni retourner la terre. La terre se cultive elle-même,  naturellement, par la pénétration des racines des plantes et par  l’action des microrganismes, des petits animaux et des vers de terre. De  ce fait, ne pas utiliser d’engrais chimiques ni de compost industriel.  Livré à lui même, le sol maintient naturellement sa fertilité, en accord  avec le cycle ordonné de la vie des plantes et des animaux. Ne pas  traiter, ni mécaniquement, ni chimiquement. En effet, les “mauvaises  herbes” jouent un rôle dans la construction de la fertilité du sol.  Elles permettent de créer l’équilibre de la communauté biologique. C’est  un principe fondamental que de contrôler les “mauvaises herbes”. Pas  besoin de chercher à les éliminer complètement et d’être dépendance des  produits chimiques.

La Nature qui se débrouille seule rencontre l’équilibre parfait. Les  insectes nocifs et les maladies des plantes sont toujours présentes.  Mais, dans la Nature, ils n’atteignent pas une importance qui nécessite  l’usage des poisons chimiques. “L’approche intelligente du contrôle des  maladies et des nuisibles consiste à faire pousser les plantes  vigoureusement dans une ambiance saine.”

Livre: “La révolution d’un seul brin de paille” de Masanobu fukuoka.
Cette étude part du principe que guérir la terre et purifier l’esprit  humain sont la même chose. “La révolution d’un seul brin de paille” a,  notamment, pour objectif de changer nos attitudes envers la Nature,  l’agriculture, l’alimentation et la santé, physique et spirituelle.